Accueil Témoignages Tableaux Dessins Livres Catalogue

Biographie
Cliquez sur les photos pour les agrandir
N'oubliez pas de fermer  la fenêtre avant de passer à la suivante
 
 

Né à Lierre le 29 septembre 1901.

Septième fils d'une famille de onze enfants,
son enfance se passe à Louvain et à Bruges.

En 1914, sa famille se fixe à Bruxelles
où le père, Joseph Dasnoy,
est nommé Directeur de l'Hôtel des Monnaies.

     
Humanités gréco-latines,
puis études de peinture
à l'Académie des Beaux Arts de Bruxelles
et dans l'atelier d'Herman Richir.

Partage ses activités entre
la peinture, la gravure,
la littérature et la critique d'art.
   

Se lie d'amitié avec Hippolyte Daye, Edgard Tytgat,
Léon Spilliaert, Charles Leplae, Paul et Luc Haesaerts.

Plus tard, il fréquentera le groupe d'artistes qui se retrouvaient,
l'été, chez Georges Grard à Saint Idesbald,
notamment Pierre Caille et Paul Delvaux.
 
Epouse en 1930 Suzanne Van Campenhout.

Membre des groupes «L'Espalier», «L'Animisme», «Les Compagnons de l'Art»,
«L'Art Contemporain». Ecrit dans «Le Rouge et le Noir».

En 1932 naissance de sa fille Edith, puis de Philippe en 1934 et de Francine en 1936.

En 1939, décès de sa femme Suzanne.
 

Dirige le journal anti-militariste «Guerre 39».

En 1940 il s'installe à Uccle. Le hasard a réuni là,
dans le quartier du Kamerdelle et du Crabbegat,
une pléiade d'artistes (les Leplae, les Olyff, les Strebelle)
entre lesquels se noueront des liens d'amitié fructueux,
au point que leurs enfants suivront la même voie
et conserveront les mêmes liens.

 
Entre 1940 et 1976, il publie des monographies
sur des artistes belges (Edgard Tytgat, Charles Leplae, Paul Maas),
des essais («Les Dieux et les Hommes»,
«Les Beaux Jours du Romantisme Belge»,
«Le Prestige du Passé») et un recueil de contes,
«La Longueur de Temps».
     
Nombreuses expositions personnelles et participation
à des expositions d'ensemble en Belgique et à l'étranger.

Voyages au Congo Belge pour l'UNESCO en 1949 et 1952.

De 1950 à 1972, il est conseiller artistique
à l'Administration des Beaux Arts de Belgique,
et président de la Commission
Consultative des Arts Plastiques
au Ministère de l'Education Nationale.

De 1963 à 1969, il est directeur
des émissions «Peinture Vivante»
à la Radio Télévision Belge (INR-RTB).

 Installe son atelier à Jolymont, à Watermael Boitsfort.

Elu membre de l'Académie Royale de Belgique en 1969.
Membre de l'Académie Luxembourgeoise.
 

En 1981, rétrospective de ses oeuvres aux Musées Royaux des Beaux Arts de Belgique,  et parution de la monographie que lui consacre Eugénie De Keyzer à l'occasion de ses 80 ans.


Décès d'Albert Dasnoy le 15 février 1992.